Olympique, ce retour de flamme !

Publié le par ehim

Les reportages sur le parcours de la flamme nous ont permis de vivre une épopée dans laquelle, une fois de plus après l'épisode Khadafi, l'épisode Tchad, l'épisode "Falcon pour la Colombie" (et j'en oublie sûrement),  le ridicule le disputait à l'absurde.

Mais ce qu'on retiendra certainement le plus, c'est l'affrontement entre deux manières opposées de considérer la liberté d'expression.
D'un côté une foule de quidams venus de tous horizons pour agiter des petits drapeaux et essayer d'éteindre une flamme ...
De l'autre, un escadron de fourgons de police, une escorte de motards, une bande de robocops allumés en rollers commandés par des policiers d'élite chinois anti-émeutes de retour d'un stage de formation au Tibet qui n'inspiraient pas la franche rigolade, et des pandores "De Funesques" frisant l'hystérie dans leur fébrilité à confisquer des petits drapeaux et des banderoles sans hésiter à recourir aux coups de latte, y compris contre des journalistes. Tout ça pour encadrer un rigolo portant, pour manifester sa désapprobation de ce qu'il n'aurait jamais dû accepter de faire, un badge "Pour un monde meilleur"  illisible à plus d'un mètre.

Une fois de plus, ce gouvernement a donc trouvé le moyen de se ridiculiser aux yeux du monde entier, et de ridiculiser tout le pays au passage, en bastonnant des miltants pacifistes non-violents sous la houlette de policiers chinois qui protégeaient une flamme qui a été éteinte plusieurs fois, ce qui a ôté toute valeur symbolique à ce parcours.

On ne sait pas ce qu'ils nous réservent pour la prochaine fois, mais le pire est déjà dépassé ...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jean-Pierre Friedman 19/12/2009 08:58



Pour une fois, presqu'entièrement d'accord. Nos dirigeants et pas seulement les actuels, ne cessent de se et nous déshonorer par leur honteuse soumission aux pires potentats et  à
leurs caprices comme l'a montré la surréaliste  équipée de Kadhafi, qui a fait reculer au delà du prévisible les limites du tolérable. II en rit encore, persuadé maintenant qu'on
peut tout faire aux Européens en toute impunité et même qu'ils en redemandent. J'éviterai les analogies sexuelles bien qu'elles appartiennent à la symbolique du colonel. Je recommande "le livre
des ruses" de René Khawam (Phebus). Mais au delà de ce princiope ne nous excitons pas sur le "malheureux peuple thébétain" et son mediatique rigolard représentant. 



d�cembre 16/04/2008 14:56

....Le monde dort sur ses deux oreilles....Jean-MarcEt pendant ce temps là :la Chine possède 800 armes nucléaires (dont 150 sol-air mobiles, 30
mer-air, 50 sol-sol mobiles, 100 air-air embarqués) sans compter les
bâtiments de la marine (60 bâtiments de classe destroyer, 5 sous-marins
nucléaires d’attaque) et l’armée de l’air (4500 avions de chasse) plus
les 2,250,000 hommes et femmes de l’armée de terre, ce qui constitue
une puissance militaire effrayante.

Jean 16/04/2008 11:11

Je trouve tout de même que cela fait plaisir de voir que les gens ne soient pas tout à fait endormis et puissent se révoltés...

leunamme 15/04/2008 11:15

D'accord avec vous, sauf que je pense que nous sommes encore loin d'avoir vu le pire.

Jean-marc 12/04/2008 10:30

Cette flamme, c'est une vaste fumisterie, et ça n'amuse que les go go et tout le monde s'y prête. On a les moyens aujourd'hui d'allumer un feu n'importe où avec n'importe quel briquet sans revenir au temps des vestales, ou de la "Guerre du Feu" !Les Jeux ont toujours profité aux pays organisateurs et la Chine comme d'autres avant elle aurait tort de ne pas utiliser ce formidable moyen de communication. Ils ne se font d'ailleurs pas priés pour faire étalage, et de leur rigorisme, et de leur suffisance. Propagande à l'intérieur de leurs frontières, propagande à l'extérieur. Ils sont si imbus d'eux-mêmes qu'ils ne comprennent pas nos manifestations d'hostilités ! Et en cela pourquoi voulez-vous qu'ils changent. C'est le parti qui décide de tout. Cela a été vrai au temps du nazisme, et ce ne sont pas les manifestations sporadiques d'opposants qui y changeront quoi que ce soit !Le monde dort sur ses deux oreilles