Soyez tranquilles, on vous surveille !

Publié le par ehim

Avec les Américains, on n’a jamais fini d’être surpris. Leur dernière trouvaille est le projet de la municipalité de New-York d’interdire de faire des photos sans autorisation, à l’encontre du premier amendement de la Constitution qui garantit la liberté de parole, les libertés de la presse, de religion, de rassemblement et de lancer une pétition.

Dans un pays où, au nom d’un autre amendement de cette Constitution, n’importe qui peut acheter une arme, éventuellement pour flinguer son voisin de palier ou commettre un hold-up, il a fallu que des centaines de photographes, réalisateurs et militants manifestent pour empêcher ce projet de voir le jour.

Les nouvelles règles auraient rendu obligatoire la délivrance d’un permis pour faire des tournages ou des séances photos impliquant plus de deux personnes pendant une durée supérieure à 30 minutes, ou 5 personnes utilisant un trépied pendant plus de 10 minutes. Les réalisateurs et photographes devraient aussi avoir une assurance responsabilité civile à hauteur de 1 million de dollars.

De nouvelles règles ont déjà interdit les rassemblements de plus de 49 personnes et les photographes et réalisateurs sont sans arrêt harcelés par la police.

Depuis le vote du Patriot Act, qui permet, entre autres, à n’importe qui de dénoncer un voisin " suspect " ou de surveiller les livres que vous empruntez dans les bibliothèques, on se rend compte que l’Amérique de Bush est en train de glisser progressivement dans un système hyper-sécuritaire qui restreint petit à petit les libertés individuelles les plus élémentaires en prenant comme prétexte les attentats du 11 Septembre et en utilisant la peur qu’ils ont suscitée dans ce pays qui se croyait à l’abri de toutes les attaques. On se demande si les Américains ne devraient pas commencer à plus se méfier de leurs services gouvernementaux que des terroristes.

On observe d’ailleurs la même tendance en Angleterre (si vous circulez une journée dans Londres, vous êtes filmés entre 300 et 400 fois) et les équipements en caméras en cours dans les villes de France sont en croissance rapide. Autrement dit, on peut être tranquilles, les honnêtes gens sont bien surveillés. Quant aux bandits et aux terroristes, chacun sait qu’ils auront toujours la politesse de poser devant les caméras avant d’aller commettre leurs forfaits.

Publié dans ehim

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ehim 15/08/2007 09:26

La crème de la bêtise, sur Internet, c'est de vouloir se donner l'air intelligent en utilisant des formules ronflantes vides de sens, du style "faire marche arrière sans reculer", "s'envoler sans quitter terre", "remuer sans bouger", etc, j'en passe et des meilleures ...

catherine 15/08/2007 08:19

Sympa le précédent commentaire !!! Waouhhh !!! n'attaquons surtout pas le grand frère américain et copions le, c'est lui qui détient la vérité.
Décidément j'ai de plus en plus pas envie d'aller aux USA.

Dietch 14/08/2007 23:46

C'est une analyse tellement brillante avec une conclusion tellement forte que j'ai du m'asseoir pour la lire.
La lie de l'intelligence depuis internet c'est le blog où l'on se force à pondre une réflexion sans penser.