Mieux que l'électromètre des scientologues : le QPM

Publié le par ehim

Il y a déjà quelques décennies que les scientologues font les poches des gogos grâce à leur " E-meter " ou " electropsychomètre ", censé détecter les zones de souffrance psychologique du sujet testé, et qui n’est en fait qu’un ohmmètre qui mesure la résistance électrique du cops humain, celle-ci variant essentiellement en fonction de la surface de peau en contact avec l’appareil (voir l’expertise technique à l’adresse http://www.antisectes.net/kirchner.htm ). L’appareil est vendu 5000 Euro par les scientologues alors que son prix de revient n’est que de quelques dizaines d’Euro ( http://fr.wikipedia.org/wiki/E-meter ).

Ce qui apparaît à première vue comme une variante sophistiquée de cet attape-pigeons vient de faire son apparition sur le marché. Le QPM (Quantic Potential Measurement) consiste à vous fixer deux électrodes sur le front et à mettre les pieds nus et les mains sur des plaques d’acier, le tout relié à un ordinateur. Trente secondes d’immobilité et le psy vous dévoile votre " intelligence émotionnelle ", vos points forts et vos points faibles, vos aptitudes sociales, votre motivation, votre niveau de stress et même les traces laissées par votre vécu. Qui dit mieux ?

Pour expliquer son fonctionnement, ses inventeurs parlent d’un procédé " biophysique " au carrefour des neurosciences, de la psychologie et de la médecine énergétique, basé sur " la résistivité du corps humain " (Tiens ! comme " l’électropsychomètre "). La connaissance de la personne se ferait donc sur " la mesure de l’activité bioélectronique de l’organisme ".

On ne nous dit pas si ces inventeurs sont des scientologues, mais ils devraient se mettre en rapport avec l’Eglise de Scientologie. Nul doute qu’ils auraient un haut potentiel de clientèle moins " résistante " qu’ailleurs.

Publié dans ehim

Commenter cet article

Jean 23/08/2007 22:52

A lire sur le sujet:http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article757

AgnÚs 18/08/2007 17:50

Billet sur le même thème  sur mon blog. Je n'arrive pas à faire de trackback.
agnès

catherine 10/08/2007 18:48

Quand on pense qu'il y a des "pigeons" (tu es trop gentil) pour se laisser prendre à ce genre de "pigeonneries" !