Au PS, les gigolos lèvent le doigt et les cocus baissent la tête …

Publié le par ehim

A voir à quelle vitesse les dirigeants du PS détalent des instances nationales et avec quel empressement ils se mettent au service de Sarkozy, on se dit que le militant PS moyen qui a payé sa cotisation, milité et fait campagne sous la houlette de cette bande de renégats ne doit pas se sentir bien à l’aise dans ses baskets.

A mon avis, il aura peut-être même envie de baisser la tête chaque fois qu’il va croiser des pauvres gens auxquels il avait réussi à faire croire que c’est grâce ces dirigeants-là et à son parti que leurs conditions de vie allaient s’améliorer.

Ils nous avaient déjà fait le coup tordu du " tournant de la rigueur " en 82, au nom du " réalisme économique " et il y en a un certain nombre que ça avait vacciné contre les promesses de lendemain qui chantent.

Pour les gogos recrutés à 20 Euro l’adhésion qui ont milité pendant toute la campagne et qui y croyaient encore jusqu’à maintenant, on se demande par quel artifice on va continuer à leur faire croire à un avenir possible dans une telle structure.

Ceux qui ne sont pas encore dégoûtés des hommes politiques et qui ont envie de bien faire en politique en se battant pour les victimes des exploiteurs de l’Humanité, vont peut-être maintenant y regarder à deux fois avant de s’engager derrière des hommes d’appareil et des élus qui, avant tout, profitent du système qu’ils sont censés combattre, même s’ils s’indignent haut et fort de toutes les inégalités qu’il génère.

Ce qui est lamentable dans cette histoire est que l’énergie de tous ces gens aurait pu être utilisée dans de justes combats et qu’elle a été ainsi dilapidée pour le profit de quelques-uns qui, en toute ingratitude, vont aujourd’hui naviguer sous d’autres cieux pour continuer à remplir leurs cales pendant que le reste de la flotte tourne lamentablement en rond.

Publié dans ehim

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

gogoa20€ 11/07/2007 16:13

Petit rappel : Un parti est un outil. La durée de vie peu en être limitée.
Si la durée de vie du "PS" pour la campagne 2007 a été de 9 mois de juillet 2006 à juin 2007 20€ la cotise ça va...
Ce qui est lamentable c'est que le Bureau actuel se croit reprentatif des adhérents à 20 € aussi nombreux que les autres.
Alors oui si vous voulez entre mélonchonistes, Fabiusiens, jospiniens et hollandais pour préparer des accords électoraux avec le PC...alors faites le...
Pour moi si ségolène royal ou dsk avait mené un discours plus au centre, il auraient fait le même score mais le PC et l'extreme gauche un peu plus et surtout bayrou aurait fait moins !
Enfin dois je vous rappeler que la plupart des gens de gauche sont d'accord pour changer de république.
S'il faut changer de République que se soit par le système parlementaire il faut 2/3 des congressistes et par référendum la majorité du peuple c'est à dire plus que les seuls socialistes.
Certains Républicains notamment.
La question qu'il serait judicieux de poser serait de savoir ce que compte faire M Sarkozy. Mettre le travail des commissions à la poubelle ? ou changer les textes pour changer de République ?
De Gaulle l'a fait en 1946 !!! Même si Sarko n'est pas De Gaulle il cherchera a faire quelque chose... 
http://front-europeen-et-republicain.blogspirit.com
 

ehim 10/07/2007 08:29

Tiens, un cocu pas content !
A moins que ce soit le teigneux qui me poursuit partout sur Rue 89 depuis que j'ai posté un commentaire sur les vieux cons de Droite qui ont voté Sarkozy. Visiblement il s'est senti concerné.

elephantman 10/07/2007 00:35

 
 
Faites un papier sur le suicide :
les différentes méthodes, quel état d'esprit on doit avoir pour que cela réussisse, de quoi doit-on se munir ?, l'âge et le sexe en moyenne qui sont les plus fragiles,....
 
 
Vous-même qu'avez-vous dans le citron en dehors de quelques pépins ?

machalecha 09/07/2007 07:18

LOL

catherine 07/07/2007 19:52

Mon époux à qui je viens de lire votre article est parfaitement d'accord avec votre analyse puisqu'il se proposait d'écrire à son secrétaire de section pour lui demander s'il devait renouveler sa carte au PS ou aller directement prendre celle de l'UMP.