Au nom de la sélection naturelle ...

Publié le par ehim

11 000 suicides par an.

Deux fois plus de victimes que dans les accidents de la route.

1000 tentatives de suicide sur les lieux de travail entre 2000 et 2005.

Les suicides en série, dans l’industrie automobile française, entre autres, montrent bien que l’américanisation forcée de la société européenne pour la tourner entièrement vers la rentabilité, les profits d’une minorité, et l’individualisme forcené par la mise en compétition des individus entre eux conduit à une aliénation grandissante à laquelle ne résistent pas ceux qui ne peuvent pas ou ne veulent pas s’y plier.

S’il est adapté à la culture américaine, qui place le travail, l’argent et la réussite sociale au-dessus de tout, ce modèle de société, dont les moteurs principaux sont la cupidité et l’arrivisme, ne convient pas à la culture européenne continentale méridionale, héritière de la culture méditerranéenne, donc plus orientée vers la solidarité et la fraternité.

Ceux qui suicident sont avant tout victimes de la solitude et de l’incompréhension, dans une société dans laquelle on ne prend plus le temps d’écouter ceux qui souffrent et où la collectivité abandonne de plus en plus les plus faibles à leur sort.

Le temps est peut-être donc venu d’abandonner ce modèle stupide pour trouver une autre voie qui permette de concilier les nécessités matérielles et les valeurs humanistes qui permettent à chacun d’avoir une vie meilleure.

Publié dans ehim

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Yoda300 02/07/2007 20:30

Oui, joli billet d'humeur à nouveau.
Deux remarques:
- la culture des pays du sud ne concerne qu'une petite moitié de la France. Le nord est plus orienté vers les cultures, euh, nordiques (!). Bizarrement, les cultures nordiques mettent souvent en avant leurs valeurs de partage et de solidarité, en contraste avec un sud plus individualiste. Probablement, en fait, confondent-elles charité avec solidarité, et conformisme sociale avec convivialité.
- pas besoin de se limiter au travail pour ce qui est de l'aliénation de la société. L'évolution récente montre que tous les domaines, y compris ceux de la vie privée, sont soumis aux mêmes critères de performances et de rationnalisation. Les médias (encore eux) nous aident à bien repérer nos points faibles: performance sexuelle, mode, achats d'objets technologiques dernier cri, nouvelle tendance à suivre absolument, comment bien élever ses enfants, comment penser de façon uniquement positive, les critères de beauté ...

geubeul1 02/07/2007 14:19

ha le suicide en entreprise , rien de tel pour éviter une compression du personnel... .
assez d'accord avec vous sur ce sujet, mais je pense qu'également aux états unis le suicide est une réponse au stress en entreprise. sauf qu'aucun syndicat ne rapporte l'information. ( les journalistes y sont déjà tous convaincus de la nécessité de ne rien dire)
http://fils2prof.over-blog.com/article-5890911.html