Cimetière d'éléphants et commerce d'ivoire

Publié le par ehim

Il paraît que certains pays d'Afrique demandent l'arrêt du moratoire sur la chasse aux éléphants et le commerce d'ivoire. Les éléphants ont trop proliféré et mettent le petit peuple des agriculteurs africains dans la famine en saccageant leurs cultures. D'autre part, les stocks d'ivoire saisis aux braconniers pourrissent dans les hangars des garde-chasse au lieu de rapporter des devises.


Bref, c'est le bordel, comme au PS : les Strauss-Kahn et autre Fabius font leurs valises, la braconnière a flingué les vieux éléphants qui, du coup, préfèrent aller mourir en solitaire dans la savane en rêvant de leurs anciens troupeaux. Les jeunots ont des stocks d'ivoire à ne savoir qu'en faire dans la bouche.


Moralité : quand il y a trop d'éléphants, on affame le peuple et on stocke des richesses inutiles. Quand on braconne, on peuple les cimetières, sans pour autant faire rentrer des devises.

Et là, la tribu sacrifie aux rituels, attribue des pseudo-pouvoirs à des fantômes dans une Assemblée de Droite. Reste plus qu'à faire des danses d'Indiens autour d'un feu, embaucher des chamans, ou aller à la messe le dimanche et ils auront fait le tour ...

Publié dans ehim

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article