La Marche de l'Empereur

Publié le par ehim

Après avoir choisi lui-même les ministres du gouvernement alors que la Constitution réserve cette prérogative au Premier ministre, notre graine d’Empereur va choisir lui-même les Chefs de Cabinet des Ministres.

Il ne lui suffit pas non plus d’avoir supprimé le poste de Président de l’UMP et de l’avoir remplacé par une direction collégiale, pour ne pas avoir de personnalité concurrente dans sa majorité. Non content de verrouiller la prise écrite grâce à ses amis Lagardère, Dassault et Bolloré, il a fait nommer son ex-conseiller en communication Solly à la direction générale de TF1, première chaîne privée d’Europe appartenant à son ami Bouygues.

La presse écrite se prétend libre de toute influence, mais on a vu, la même semaine, " L’Express " titrer sur le couple Sarkozy, " le Point " sur la vague Sarkozy, " le Nouvel Observateur " sur Sarkozy et l’argent. Quant aux journaux télévisés ou radiophoniques, impossible de passer un jour sans un reportage sur Sarkozy et/ou sa petite famille.: Sarkozy au Fouquet's, les Sarkozy à Malte, les Sarkozy à l'Elysée, les Sarkozy à Brégançon ... n'en jetez plus !

Ce qui devrait tous nous rassurer sur la normalité de tout ça, et donc faire taire les mauvaises langues, c’est le sondage publié par l’institut CSA, indiquant que 65% des Français ne sont pas choqués que Bolloré ait payé de sa poche des vacances sur son yacht à la famille Sarkozy. Le détail qui cloche, c’est que le groupe Bolloré est actionnaire à 44% de cet institut de sondage.

Bref, on a vraiment l’impression d’assister à l’installation d’un monarque qui verrouille tous les pouvoirs et contre-pouvoirs de la République, aidé, pour faire taire la rue, par une Justice qu’on n’a jamais vu aussi soucieuse de l’ordre public que dans les jugements qui ont été prononcés contre les manifestants arrêtés dans les manifestations anti-Sarkosy : de 3 mois de prison ferme pour une canette lancée sur un flic à 8 mois ferme pour une vitrine cassée, ça calme les esprits frondeurs…

Il y en a un qui a tout compris, c’est Berlusconi, qui dit : " Ses idées sont comme par hasard celles que j’ai soulignées dans mes discours.", ce qui n’est quand même pas très rassurant.

 

Publié dans ehim

Commenter cet article