La République des Cyniques

Publié le par ehim

Après la République des Brigands de Mitterrand et Chirac, celle qui s’annonce franchira certainement un pas, si c’est encore possible, dans le cynisme et l’immoralité politique.

Après le détournement déjà entamé, pendant 12 ans, de la richesse nationale produite par la population active vers les actionnaires privés, la privatisation des services publics, de l’assurance maladie et des retraites devrait permettre de détourner les impôts et les cotisations sociales vers les amis de la Droite libérale. Le dépeçage de ce qui reste d’économie sociale devrait donc permettre aux classes les plus aisées de s’enrichir encore plus au détriment des salariés.

Il est probable que les prochaines années verront le retour « d’années folles » où la moitié de la population exhibera sans retenue sa richesse avec le plus grand cynisme pendant que l’autre moitié s’appauvrira et que les plus démunis se verront privés des aides sociales qui leur permettaient de garder encore un peu de dignité.

Il faudra donc certainement attendre quelques années avant que ceux des gens du peuple qui ont porté ces prédateurs au pouvoir se rendent compte qu’ils ont été grugés et qu’ils aient le courage de se révolter. Le plus tôt sera le mieux.

Publié dans ehim

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

magari 07/05/2007 12:01

que le peuple ait le courage de se révolter ....le seul espoir qui nous reste, n'est-ce pas ?espérer que malgré l'abrutissement des masses populaires, "quelque chose" d'inhérent à la nature humaine,  fasse surface ? un soupçon de lucidité ? une lueur d'intelligence ? rien qu'un peu de dignité ?