Vol au-dessus d'un nid de coucous

Publié le par ehim

 

Il ne faut pas être grand clerc ni spécialisé en psychiatrie pour se rendre compte que le colonel Khadafi fait partie de ces psychopathes qui ont réussi à conquérir le pouvoir suprême dans leur pays en raison de leur perversité et que c’est pour la même raison que personne n’a encore réussi à l’en déloger.

 

Compte-tenu de la réputation du personnage et des dommages qu’il a infligés aux démocraties et en particulier à la République française, par son soutien aux terroristes et par les attentats que ses services ont eux-mêmes organisés, on pourrait penser qu’il est assez hasardeux de s’aventurer à donner la moindre crédibilité internationale à ce personnage. Les expériences précédentes que l’Humanité a accumulées avec Hitler, Amin Dada, Pinochet ou Bokassa sont là pour montrer que faire confiance à un psychopathe d’envergure internationale revient à entrer dans son jeu pervers et lui donner la possibilité de commettre d’autres dégâts humanitaires par la suite.

 

Il fallait donc que nous en soyons arrivés à porter un pervers narcissique au pouvoir pour que la République Française, qui fut longtemps le symbole du respect des Droits de l’Homme, en arrive à se compromettre avec un tel individu. Il ne nous reste qu’à espérer que nous n’avons pas élu à la tête de l’Etat un psychopathe du même calibre que ce triste sire qui cacherait son jeu.

 

Le mal est fait et il est désormais impossible de revenir dessus. Cela ne peut nous servir que d’indicateur de la voie dans laquelle celui qui est à la tête de l’Etat est en train de nous engager et cela n’a rien de rassurant.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Caïn Marchenoir 12/12/2007 19:10

Je me demande si le Sarko il aurait pas intérêt à organiser une grande foire commerciale. Une manifestation d’envergure qui serait ouverte, voire même réservée, à tous les dictateurs, tyrans, voyous, terroristes qui ont accédé aux plus hautes fonctions dans leur pays respectif. A l’entrée, avant de leur fournir un badge pour se balader dans les stands, on leur demanderait de justifier leur passé de criminel, d’assassin et de fauteur de guerre par des rapports de la cour des Droits de l’Homme, d’Amnesty International, de l’ONU émis à leur encontre. Une fois le précieux Sésame obtenu, leur certificat de mauvaise conduite en poche, ils pourraient accéder aux expos d’avions Rafale, hélicos, missiles et autres matériels qui tuent vite et bien, ainsi qu’aux maquettes d’usine nucléaire Areva capable non seulement de désaliniser l’eau mais aussi de fournir des bombes atomiques high tech. Ce serait formidable non ? Et puis, à notre VRP en chef, ça économiserait des déplacements comme ceux qu’il a faits récemment en Chine, en Russie, au Tchad ou bien les frais de réception comme ceux engendrés lorsqu’il invite le Vénézuelien Chavez ou le sympathique Bédouin qui campe actuellement sous une tente dans notre capitale. Tout bénéf donc, on ramènerait des tas de contrats, des milliards de tunes à se distribuer entre grands industriels. Et puis les chiants là, intellos caviar droitsdel’hommistes de gauche à la con, on les entendrait un bon coup pis après ils se fatigueraient et nous foutraient la paix. Tiens moi, je vais aller balancer ce post sur le site de l’UMP, j’uis sûr qu’ils vont la faire remonter jusqu’à notre omniprésident bien aimé, cette chouette d’idée.

François 12/12/2007 18:10

comme le dit si bien ma fille:"Oh! on dirait Jonnhy Haliday,le president de la lubie"Elle n'a pas tort, ne l'invitons pas en concert Live. l

Nelly 11/12/2007 22:00

Qui se ressemble s'assemble!Avez-vous remarqué lors du passage de Kadhafi sur FR2 que ce dernier commence toutes ses phrases par "Moi ou JE"Ca me rappelle quelqu'un qui lui dit "je veux"!

Catherine 11/12/2007 14:59

Non c'est même carrément flippant !