Le mauvais rêve américain

Publié le par ehim

Extrait d'une "Lettre ouverte au peuple de France" écrite par un Américain sur futurquantique.org/index.php

Que penseriez-vous de votre sort :

  •  

  • Si vous deviez contracter une assurance médicale privée au prix fort pour être sûrs de bénéficier de soins médicaux ?
  •  

     

  • Si chaque hôpital refusait tout soin médical à ceux qui n'ont pas d'assurance médicale privée ?
  •  

     

  • S’il n'y avait pas de filet de sécurité sociale, pas d'assurance chômage pour vous-même, votre famille et vos enfants ?
  •  

     

  • Si vous deviez travailler 40 à 60 heures par semaine avec une seule semaine de vacances par an – et cela seulement après avoir travaillé pendant un an ou deux ?
  •  

     

  • Si vous deviez emprunter de l'argent chaque année simplement pour nourrir votre famille et garder un toit au-dessus de leurs têtes ?
  •  

     

  • Si vous deviez emprunter 100 000 euros pour payer les études universitaires de votre enfant ?
  •  

     

  • Si vous aviez une dette bancaire tellement énorme que vous ne seriez jamais capable de la rembourser et ne pourriez jamais cesser de travailler jusqu'à votre mort ?
  •  

     

  • Si les universités étaient financées par des entreprises et obligées d'enseigner seulement ce que ces entreprises jugent important ?
  •  

     

  • Si toute l'infrastructure de la France et les richesses nationales étaient " privatisées " au bénéfice de quelques élites opulentes qui vous diraient ce que vous pouvez faire ou non dans votre propre pays et vous font payer les ressources naturelles qui sont actuellement le bien commun de tous ?
  •  

 

Si vous pouvez imaginer ce que serait la vie dans de telles circonstances, alors vous savez à quoi ressemble la vie aujourd'hui pour une majorité d'États-Uniens.

  •  

  • Les États-Uniens pensent qu'il est normal de travailler 50 heures par semaine avec seulement une semaine de vacances par an.
  •  

     

  • Les cas d'États-Uniens sans assurance refusés par les hôpitaux sont monnaie courante.
  •  

     

  • Le système d'éducation Etats-Unien a abouti à un taux d'alphabétisme de 50 % et seuls les riches peuvent accéder à l'université.
  •  

 

Les États-Uniens croient qu'une telle vie – une vie basée sur le montant d'argent que vous possédez – est le symbole de la liberté parce qu'ils ont subi un lavage de cerveau qui leur fait croire que l'argent fait l'homme. Voulez-vous la même chose pour la France ? "
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

... Et pourtant, c'est ce que nous préparent Sarko et ses amis, et 53% de Français ont voté pour cet avenir-là.

Commenter cet article

Jean-Pierre Friedman 20/12/2009 16:11


D'accord sur quasiment toutes vos critiques du système américain à deux exceptions près: leur système permet à chacun de travailler autant qu'il le désire et je préfère leurs universités à nos
garderies non selectives pour futurs chômeurs dilettantes.


la nymphette 12/12/2007 15:54

Attention, les Etats-Unis sont aussi l'un des pays les plus riches en matière de dréation culturelle , où il est le plus facile de créer une entreprise.Bref tout n'est pas à jeter! Ne les prenons pas comme anti-tout...!

maeva 05/12/2007 22:04

L’Amérique, en prétendant hâter artificiellement son rythme, méconnaît certaines lois profondes de la maturation et c’est peut-être par cette méconnaissance que sa civilisation périra. (Jacques Derrida)

virginie 05/12/2007 19:28

d'après un sondage, 20 des Etatsuniens pensent faire paryis des 1%des plus riches du paysen France, c'est 53%

Catherine 05/12/2007 18:45

On saura ce qu'on en pense dans assez peu de temps car comme tu le fais remarquer c'est ce qui nous pend au nez :-(Le problème c'est que les 53 % qui ont voté pour ns ne sont, pour la plupart, pas ceux qui bénéficieront de ces mesures généreuses.